L’Hôtel MARCEILLAC,
Joyau de l’art nouveau




Pierre Adrien Marcillac (1853-1931) réalise un vieux rêve lorsqu’à 50 ans, il décide de construire, dans le style Art Nouveau, son Grand Hôtel Moderne, à Castelsarrasin. Déterminé, il confie à un architecte montalbanais, Antonin Maurou, la mission de réaliser ce projet. Le défi est grand car ce courant artistique est très peu présent dans la région. Et Pierre Marceillac n’a qu’une idée en tête : reproduire cette ambiance Art Nouveau, ressentie lorsqu’il travailla quelques années à Vienne, dans les années 1870.
En 1912, Le Grand Hôtel Moderne est inauguré : le rêve d’une vie se réalise enfin.

Cinq générations de Marceillac auront à cœur de respecter ce patrimoine en conservant la façade, avec ses proportions harmonieuses mais aussi l’agencement intérieur. L’atrium central sous verrière, le kiosque d’entrée, l’escalier, la terrasse sous marquise, les décors aux motif végétaux, carrelages, radiateurs, ferronneries, mascarons, appuis de fenêtres, mobilier vous garantissent un voyage dans cette ambiance Art Nouveau des années 1900, si chère au fondateur.

L’art Nouveau.
Véritable courant artistique, l’Art Nouveau révolutionne l’esthétique et marquera tous les modes d’expression (arts décoratifs, mobilier, typographie, sculpture, peinture, architecture). Il s’inspire de la nature, des formes végétales et animales et privilégie les lignes courbes, fines, les compositions proliférantes.

Vienne, Bruxelles, Milan ou Barcelone sont de grands centres de ce courant, mais ce style est aussi représenté à Paris (entrées du métro installées en 1900 par Hector Guimard).
La rareté d’édifices cde ce style dans le sud-ouest de la France fait de l’Hôtel Marceillac une pépite de l’Art Nouveau.

Inscription parmi les Monuments Historiques :
En 2006 :
- les façades sur rue et jardin, la marquise et les toitures.
- A l’intérieur : atrium central, le tambour d’entrée, le kiosque de réception, l’escalier et les galeries de distribution.
En 2017 , le mobilier fabriqué par la manufacture Kohn de Vienne (Autriche), acquis en 1912 (chaises, 2 lits jumeaux, porte-manteaux …)